Vivez une expérience écologique unique au lac Bedo !

Vivez une expérience écologique unique au lac Bedo !

Le lac Bedo figure parmi les 20 zones humides désignées comme sites Ramsar que compte Madagascar actuellement.

Située dans la Région Menabe, dans la partie ouest de la Grande Ile, la zone humide de Bedo s’étend sur 2000ha dont la superficie du lac à lui seul est de 412ha. Depuis l’année 2007, il est inscrit sur la liste des zones humides d’importance internationale.

Le traité qui a été signé en 1971 en Iran et mis en vigueur en 1975 définit un site Ramsar comme un espace répondant aux critères établis parles parties contractantes lors de la convention. Ainsi, peuvent être considérés comme sites Ramsar différentes sortes d’habitat : marais, tourbières, plaines d’inondation, cours d’eau et lacs, zones côtières telles que les marais salés, les mangroves et les lits de zostères, mais aussi les récifs coralliens et autres zones marines dont la profondeur n’excède pas six mètres à marée basse et zones humides artificielles telles que les bassins de traitement des eaux usées et les lacs de retenue. L’adhésion de Madagascar à cette convention date de 1998.

Vivez une expérience écologique unique au lac Bedo !

Un paradis pour les birdwatchers

Le lac Bedo et ses marais environnants abritent 64 espèces d’oiseaux dont des espèces sont endémiques et d’autres en voie de disparition.

Le site constitue ainsi une mine d’or pour les ornithologues mais également une vitrine exceptionnelle pour les amateurs. Les canards Berniers, les hérons et les flamants roses sont à observer. A part ces animaux, des variétés de tortues et de poissons sont également enregistrées, sans oublier les crocodiles.

A noter que la rivière de Mandroatsy et le canal de Mozambique se rencontrent au niveau de ce lac. Si la faune est considérée riche et unique dans ce site, la flore n’est pas en reste.

Cet article a été présenté dans Prime Magazine Fevrier 2018

Infos pratiques

Quand y aller?

Vous pouvez observer les oiseaux surtout entre mars et juin tandis que les autres espèces comme les « fosa » et les reptiles sont visibles toute l’année grâce à la richesse de l’écosystème du site.

Comment s’y rendre?

Si vous choisissez la voie terrestre, vous allez emprunter la route reliant Tana et la capitale du Menabe, Morondava (RN7 - RN34 - RN35). Des vols réguliers assurent également les liaisons entre Tana et Morondava. Une fois arrivés, pensez à louer un véhicule tout-terrain et profitez des magnifiques paysages le long des pistes !

Où se loger?

L’hôtel Palissandre Côte Ouest est conseillé pour séjourner dans le Menabe. Infrastructures, accueil, sécurité, personnel, … tout y est parfait !

Où manger?

Après une escapade nature, essayez La Capannina, Chez Alain ou Blue Soleil pour satisfaire vos papilles gustatives. Les spécialités de fruits de mer, les cuisines européennes et italiennes vous attendent dans ces restaurants.

Que voir?

L’ornithologie constitue l’activité la plus prisée par les touristes en visite dans cette zone ; équipez-vous de vos matériels : lunettes, jumelles, appareil photo et caméscope car vous êtes dans le plus beau spot de birdwatching !